Centre d'assistance

Fournir des informations supplémentaires dans une enquête

Vous pouvez fournir des informations additionnelles (des métadonnées) dans une enquête où ces infos ne viennent pas des réponses données par les répondants. Vous pouvez ensuite utiliser ces informations dans de la logique d’affichage de page ou dans les rapports.

Il y a deux manières pour ajouter des métadonnées à des enquêtes :

  • Importer ces données avec les contacts
  • Pré-remplir des questions cachées

Chaque option est expliquée plus en detail dans cet article.

Importer les métadonnées avec les contacts

Quand vous importez des contacts, CheckMarket prévoit un nombre de champs fixes auxquels vous pouvez ajouter des métadonnées : le sexe, la date de naissance, le pays, l’état, … En dessus nous prévoyons 20 champs de texte libre où vous pouvez mettre n’importe quel type d’informations dont vous avez besoin pour vos recherches. Tous les champs que vous importez seront disponibles comme colonnes additionnelles dans les donnée brutes, aussi bien dans Excel que dans SPSS. Vous pouvez également transformer les champs de contact en données structurées, en les capturant dans des questions cachées. Les questions cachées doivent également être utilisées lorsque votre enquête est désidentifiée et vous avez toujours besoin d’un champ dans les rapports, comme le département.

Vous pouvez aussi renommer les champs personnalisés afin de les reconnaître facilement en travaillant dans les rapports.

Remplir automatiquement des questions cachées

Quand vous n’utilisez pas la fonctionnalité des contacts, mais vous désirez encore toujours fournir des métadonnées dans les résultats, vous pouvez pré-remplir des questions cachées avec ces infos en ajoutant des paramètres à l’URL ou en utilisant les paramètres par défaute pour pré-remplir des questions cachées.

Une graphique sera créée automatiquement pour chaque question dans votre enquête, et vous pourrez filtrer les rapports à base de chaque graphique qui y est présente.

Vous pouvez pré-remplir des questions ouvertes, ou des questions fermées comme des boutons radio ou des cases à cocher. Les questions ouvertes générerons un nuage de mots-clés, les questions fermées une diagramme à barres, une diagramme à colonnes ou une graphique circulaire. Le type de question correcte dépend de vos besoins d’analyse spécifiques.

Poser la question

C’est probablement la manière la pus simple, mais aussi celle qui est le plus souvent oubliée : demandez à vos répondants.

Cette option est bien sûr la meilleure quand vous ne disposez pas encore des métadonnées vous-même, mais vous en avez néanmoins besoin pour votre étude. La seule chose que vous pouvez faire est de poser la question. Ainsi les informations seront aussi disponibles dans vos résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.