Blog

La recherche mobile, le futur ?

6 commentaires

L’évolution technologique ne s’arrête pas et offre de nouvelles possibilités attrayantes, y compris la recherche mobile. L’utilisation des smartphones et tablettes PC comme l’iPad explose. Ainsi presque tout le monde est accessible n’importe où et à n’importe quel moment.

En plus les appareils deviennent moins cher, plus rapide et plus fiable. C’est donc le moment pour vous d’y tenir compte en réalisant vos enquêtes.

Quelques chiffres-clés

    • Des études indiquent que d’ici à 2014, le nombre d’utilisateurs de l’Internet mobile, dépassera le nombre d’utilisateurs de l’Internet fixe. Aux Etats-Unis ce serait le cas déjà à l’heure actuelle.
    • Fin 2011, 50% des Américains possèderont un smartphone et environ 1 milliard de personnes mondialement connecteront à l’Internet de façon mobile. (Le blog officiel de Google)
    • Dans l’UE-5 (France, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne), la pénétration de l’utilisation de l’Internet mobile devrait augmenter de 19,7% en 2010 à 35,1% en 2015. C’est l’équivalent de 94 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles, c.-à-d. un doublement en cinq ans. (eMarketer)

Mobile chart

  • La vente des tablet PC pourrait quadrupler de 17,6 millions d’unités en 2010 à 70 millions en 2011. La vente attendue pour 2015 est de 294 millions d’unités (Gartner). Aux Pays-Bas, quelques 750.000 tablets, principalement des iPad, seront en circulation fin 2011.
  • En 2010, 295 millions de smartphones étaient vendus (+ 74% par rapport à 2009). En 2015, le chiffre d’affaires s’élèvera à 1,2 milliards de dollars. D’ici là, il y aura 2,8 milliards d’utilisateurs de smartphones dans le monde (Berg Insight)

Applications

Il y a deux options pour faire de la recherche mobile. Vous pouvez recruter des répondants ou les inviter à répondre quelques questions via un appareil mobile. Une autre piste et de prévoir des enquêteurs qui posent des questions sur place en utilisant par exemple un iPad.

Vous pouvez appliquer la première option par exemple pour enquêter des répondants via smartphone sur la programme télé qu’ils sont en train de regarder. Ou vous interrogez certaines groupes cibles sur ce qu’ils font pendant le week-end. Cette approche se prête aussi pour des concours ou pour évaluer des messages publicitaires (tenez compte alors de la qualité des images).

Pour la deuxième application (avec des enquêteurs sur place) vous avez plein de possibilités pour des études B2B et B2C. Recueillez des commentaires sur des événements comme des concerts ou des foires, mesurez la satisfaction clientèle dans vos points de vente ou jaugez le comportement d’achat. Bien sûr, vous pouvez faire appel à votre propre personnel pour mener les enquêtes mais assurez-vous qu’ils n’influencent pas les répondants.

Une variante de la deuxième option est de faire circuler un tablet pc dans un groupe afin que chacun puisse remplir le questionnaire à son tour. Dans des écoles ou des centres de formation vous pouvez, après la formation, prévoir un iPad qui circule.

Un nouveau défi

Ensemble avec les médias sociaux, le canal mobile offre un éventail de nouvelles possibilités pour les études de marché. Vu la surcharge d’informations, il devient de plus en plus difficile pour attirer l’attention de la génération actuelle qui est tout le temps en route et en train de faire plein de choses. La recherche mobile offre la solution et complète les méthodes de recherche traditionnelles.

La recherche mobile est l’instrument par excellence pour poser les questions pertinentes sur place. Ces questions sont adaptées à l’endroit où le répondant se trouve et à l’activité qu’il fait. Vous ne pouvez pas approcher le répondant encore plus que par l’appareil mobile qui se situe dans sa poche.

Les consommateurs deviennent ainsi les yeux du chercheur ou du marketeer qui lui donnent une vue globale ou une réaction immédiate et alors lui offrent une richesse d’informations.

Avantages

La recherche mobile sur base des smartphones a de nombreux avantages dont les plus importants sont :

  • Elle ne dépend pas du temps et de lieu.
  • Elle est facile : les répondants peuvent exprimer leurs opinions en quelques minutes sans aucun impact sur leurs activités.
  • Elle se fait rapidement et génère plus de réponses les premières heures suivant le lancement, permettant de réagir plus vite aux résultats.
  • En posant des questions pertinentes et contextuelles, elle a un taux de réponse plus élevé.
  • Les questions peuvent être répondu directement, plutôt que rétrospectivement, de sorte que moins de détails sont perdus.
  • Des publics cibles difficiles à tracer deviennent accessibles.
  • Le géo-tagging permet d’enregistrer à quel endroit un répondant participe.
  • Vous pouvez demander aux répondants de prendre des photos dans le cadre de l’étude.

Quelques considérations

La recherche mobile nécessite une approche légèrement différente par rapport à la recherche traditionnelle. Vous devez tenir compte de certains choses.

D’abord, il est recommandé que ces études sont courtes. La participation ne devrait pas prendre trop de temps ou impacter les activités du répondants.
Si l’enquête prend quand même plus de temps, le répondant doit avoir la possibilité de s’arrêter et de continuer à un autre moment. Cette option est standard avec l’outil CheckMarket.

Utilisez des questions et des possibilités de réponse courtes et essayez d’éliminer les questions ouvertes pour qu’elles ne puissent pas impacter le taux de réponse.
Comme les écrans des smartphones ont une taille limitée vous devez organiser la mise en pages de sorte que les questions soient clairement lisibles et les réponses soient facilement cliquables. Evitez que les répondants doivent défiler (un conseil qui est aussi valable pour chaque enquête en ligne) et testez votre enquête d’avance sur plusieurs appareils.

Tenant compte du public cible vous pouvez ajouter un aspect de divertissement dans votre enquête, sans impacter bien sûr la fiabilité. N’oubliez pas de clairement informer le répondant que les coûts de participation et d’échange de données sont pris en compte par vous.

Si vous voulez généraliser les résultats, tenez à l’esprit que les répondants les plus mobiles sont généralement plus jeunes que les autres répondants, font partie des classes sociales plus élevées et ont plus souvent un boulot à temps plein.

En pratique

Si vous réalisez une étude de marché via un smartphone, vous pouvez le faire en envoyant un SMS avec un lien raccourci vers l’enquête à une liste de répondants potentiels. C’est un nouveau service que CheckMarket a lancé.

Le principe est simple. Si vous disposez des numéros d’appel de votre groupe cible, vous pouvez utiliser l’outil pour envoyer des invitations via SMS.
Vous rédigez une invitation de 150 caractères. L’outil ajout automatiquement un lien simple et court (qui mène vers l’enquête) dans ce message. Vous envoyez le SMS avec l’outil et vous payez un coût fixe par SMS envoyé.

Les répondants avec un smartphone peuvent immédiatement cliquer et tombent sur l’enquête. Ils peuvent directement répondre via leur appareil. Les utilisateurs d’un gsm « classique » peuvent entrer ce lien facile dans un navigateur Web.

Si vous voulez réaliser une enquête à l’aide d’un tablet PC, vous pouvez sélectionner une ou plusieurs options de distribution par le web (lien hypertexte, intégré dans une page web ou via un pop-up).

Conclusion

La recherche mobile offre sans doute une valeur ajoutée aux méthodes de distribution traditionnelles et peut être utilisé en combinaison avec ceux-là. Elle se prête idéalement pour des enquêtes pas trop longues sur des sujets actuels qui posent des questions pertinentes, liées à l’endroit où le répondant se trouve ou aux activités qu’il fait.

La recherche mobile est aussi un moyen pour toucher des groupes qui sont difficiles à atteindre. Dans l’avenir, ce type de recherche gagnera de plus en plus en importance. Assurez-vous que vous ne manquez pas ce train!

6 comments

Join the conversation
  • http://blogs.albawaba.com/kristlematthews1984/147650/2013/07/04/716361-simple-actions-to-go-by-when-purchasing. - January, 2014 reply

    Along with the whole thing which

    appears to be developing inside this area, all your points of view happen to be somewhat refreshing.
    On the other hand, I appologize, but I do not subscribe to your entire theory, all be it refreshing none the

    less. It seems to me that your comments

    are generally not totally validated and in simple fact
    you are generally yourself not really thoroughly convinced of your assertion.
    In any case I did appreciate examining it.

  • Georgiana - January, 2014 reply

    I do consider all of the concepts you’ve

    offered for your post. They are very convincing and

    will definitely work. Still, the posts are too quick for starters.

    May just you please lengthen them a bit from next time? Thank you for the post.

  • Brett - November, 2013 reply

    Thanks for another informative blog. The

    place else may I am getting that kind of information written in such a

    perfect way? I have a challenge that

    I’m simply now working on, and I have been at the look out
    for

    such info.

    Also visit my webpage Solar water heater (Brett)

  • theresawells.blogspot.ru - April, 2013 reply

    Excellent blog you have here but I was wondering if you
    knew of any community forums that cover the same topics
    discussed here? I’d really like to

    be a part of group where I can get feed-back from other knowledgeable people that share the same interest. If you have any

    suggestions, please let me know. Thanks!

    Gert Van Dessel - April, 2013 reply

    Theresa,

    You can find lots of interesting articles and blogs on the net treating this topic, but for the moment there is no specific forum about mobile research (not that I have found anyhow). Some general research forums on LinkedIn I can recommend: http://www.linkedin.com/groups/Next-Gen-Market-Research-NGMR-31804
    http://www.linkedin.com/groups/Market-Research-Professionals-82105

  • Yves Loiseau - March, 2012 reply

    Excellent article! Une petite étude personnelle montre que près de 10 millions de recherches liées à l’emploi sont effectuées sur Google, chaque mois depuis un appareil mobile. Soit près du quart des recherches liées à l’emploi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.